bidonsaujourd'hui dimanche, nous étions à Morangis chez sandrine & sébastien. ils vont avoir une petite fille mi-août et tout est prêt chez eux pour l'accueillir.
c'est loin d'être le cas chez nous ;-)
je ne sais pas si c'est parce que c'est ma deuxième grossesse, mais j'y suis beaucoup moins attentive. et zou je zape les cours de sophro: adèle est née par césarienne, pfff j'oublie de me mettre de la crême: de toute façon des vergétures j'en ai déjà! je fais des cartons, je porte adèle, je me couche à pas d'heure...
mais la nuit, quand se réveille mr bidibulon et qu'on est rien que tous les deux puisque tout le monde dort: j'essaye de rattraper le temps perdu, je lui fais des guilis, des caresses, je lui parle dans ma tête et je me rendors en pensant que je l'écrase surement un peu à dormir en chien de fusil. mais rien à faire je ne peux pas dormir autrement.
quand j'attendais adèle, j'avais lu qu'il fallait dormir plutôt d'un côté que de l'autre et là impossible de m'en rappeler, je sais juste qu'il faut dormir car demain il faudra être en forme pour courir à la crèche, sauter dans le métro, vendre des perles, couper des rubans, mettre la laine en pelote, répondre au téléphone, tenir la caisse sans se tromper, rendre la monnaie sans taper sur la calculatrice ;-) et puis rentrer à la maison, rester debout dans le métro car tout le monde dort ou fait semblant (grrrr), remonter l'avenue gambetta, regarder jouer adèle, manger et surfer un peu sur l'ordi ou faire un carton avant de se coucher!
il n'y a rien d'exceptionnel, la vie est comme ça... et j'aime bien!