mercifiatint_ext_tageenfantsfleurs

dès que j'ai su ici ou là qu'un tel endroit allait ouvrir ses portes, je ne tenais plus en place ! un article pris au hasard dans la presse qui ne târit pas d'éloges sur l'endroit vous expliquera mieux que moi de quoi il retourne... tout ce que je peux vous dire, c'est que l'endroit est beau, qu'il y en a pour tous les budgets voir tous les rêves : oui, cet endroit donne à rêver sans être ostentatoire, je ne me suis sentie "en marge" uniquement parce que tous les "amis" du couple cohen avaient quittés le VIIè arrondissement pour découvrir l'ovni de ces chers marie-france et bernard ( ! )... une fois l'abstraction faite de cette drôle de faune qu'il est assez jubilatoire d'observer en patientant en caisse... on peut fureter de haut en bas, de la droguerie très résonnances dans l'idée au corner enfant absolument tentant et tomber devant l'endroit le plus charmant des 1500 m2 : la mercerie, oui, j'ai bien dit : la mercerie ! fin de stock donnés par des créateurs (essentiellement bonpoint), petits boutons dans des pots de confiture anciens, de la laine et bientôt des modèles pour réaliser un petit burnou au point mousse ou un cardigan, très proches des classiques modèles de chez bonton... et sur chaque étagère ou au coin du meuble de drapier, les créatures d'apolline à paris peuplent avec féérie cet endroit déjà magique. oui, je suis assez intarissable !

mercerie

je ne suis pas repartie qu'avec des boutons ;-) j'ai pris un peu de tissu et un livre de 1932 sur la vie aux tuileries sous le second empire à 5 euros ! quand je vous disais que cet endroit est terrible et plein de surprises...

book