montage1
montage2

aperçus chez monsieur minouchet et loulou addict, c'est au hasard d'un petit marché chez endo à rennes que j'ai pu les toucher et halluciner devant tant de douceur... j'adorais déjà les chouette motifs décalés et les tons sourds, séduite par la juste cause [ les étiquettes des vêtements portent un code à saisir en ligne pour connaitre l'origine du vêtement et bobo choses reverse 10% de ses bénéfices à un atelier-école de femmes au bangladesh], le prix parfait (moins de 20 euros) m'a définitivement conquise. voilà, c'est dit je suis une bobo chose !