2012

finalement, après moult et moult revirements, on est revenu sur cette première idée : celle de l'apocalypse joyeuse et de la secession viennoise, nos destinataires ne comprendront surement pas tous pourquoi on leur souhaite une joyeuse apocalypse enroulés dans des rideaux, mais tant pis  ;-) ... du doré et du bleu, du klimt, un peu de mucha, de l'amour (plein), des gribouillis aussi.
comme le veut la tradition, notre carte a bien été envoyé avant le 31 janvier, mais envoyée à l'imprimeur, il faudra donc attendre mi-février pour la recevoir !