1-muma-port-lehavre

2-port-lehavre

3-muma-lehavre

4-boudin-muma-lehavre

5-atelier-perret-lehavre

6-hoteldeville-lehavre

7-hoteldeville-tour-lehavre

8-saintjoseph-lehavre

9-saintjoseph-inside1-lehavre

10-saintjoseph-inside2-lehavre

11-saintjoseph-sieges-lehavre

12-levolcan-lehavre

13-lesbains-docks-lehavre
Lorsqu'un jour férié se colle au week-end, on prend ça comme une journée bonus, un cadeau dans la routine et on s'offre une journée hors du temps... L'expo Nicolas de Stael au Havre nous tentait bien : de Stael, on adore, Le Havre, on ne connait pas, 2h30 de route, des éclaircies annoncées, il n'en fallait pas plus pour qu'on parte dimanche matin, un pull sur le dos et le pique-nique dans le coffre.

Le temps pourri nous a escorté jusqu'au pont de Tancarville... Arrivés au Havre, le soleil s'installait ! Un bon point pour Le Havre ;-)

Pique-nique face à la mer à deux pas du MUMA, on avait bien vu les photos alléchantes du resto du musée avec vue sur mer, mais on a bien fait de préparer notre salade avant de partir, le resto était complet et seules trois tables avaient la vue promise sur le site internet ! Bref, le pique-nique est toujours la bonne solution !

Ecrin des toiles de Boudin, le Muma est un petit musée posé au bord de l'eau, c'est assez magique de regarder un tableau - et les marines de Stael en particulier - et de voir en arrière plan, un cargo passer sur la Manche... L'expo "Lumières du nord, lumières du sud" est très riche, je n'avais jamais vu autant de toiles de Nicolas de Stael d'un seul coup. Je connais les toiles exposées à Antibes, mais parmi les 130 de l'expo beaucoup proviennent de collections particulières...


Exposition Nicolas de Staël. Lumières du Nord... par mairie-lehavre

Après la visite, nous sommes partis à la découverte de cette ville dont nous ne connaissions rien, le seul souvenir que j'en avais se résumant à cette phrase lapidaire "Oh Le Havre, qu'est-ce que c'est moche..." Arf ! Les goûts, les couleurs... Et bien, non ! Le Havre, c'est tout sauf moche ! Le Havre c'est une ville musée (le centre ville a été classé au patrimoine de l'Unesco en 2005), un vrai témoignagne de l'architecture d'après-guerre, un tout, une carte postale un peu suranée, une échappée dans les années 50/60 : j'ai adoré ! Une vraie claque.

L'église Saint Joseph mérite à elle seule un détour par Le Havre. Intrigués par sa silhouette colossale, nous avons été hapés à l'intérieur et parachutés dans une autre dimmension ! Je crois que n'importe quel être humain peut sentir que cet endroit recèle quelque chose de sacré et rester fasciné par ce mélange étonnant brut et beau, lourd, massif, imposant et pourtant si spirituel...

Le Havre, c'est la ville rêvée d'Auguste Perret : l'âge d'or du béton. Nous n'avions pas anticipé la visite de son appartement témoin (tous les créneaux étaient complets) il nous faudra revenir... Avec un maillot de bain pour se baigner dans les Bains des docks (piscine dessinée par Jean Nouvel) et un peu plus de temps pour visiter le Volcan (dessiné par Oscar Niemeyer et en cours de restauration).