cp-blog
-carte postale que nous avons dessinée et imprimée avant de partir -
(sans connaitre le prix du timbre danois (14kr soit 1,90€ : hum ! hum !)

Cette année, nous avons choisi de passer 10 jours au Danemark pendant nos vacances d'été... Cela faisait longtemps que je rêvais de cette destination devant les photos de vacances de Sophie, puis des week-ends d'Emma, Faustine, LilouJuliette et bien d'autres (bref à croire que tout le monde a été au Danemark !!!)...

Ayant choisi de prendre notre voiture pour rallier le nord, l'idée que nous irions au Danemark et pas seulement à Copenhague s'est tout de suite imposée, le pays ayant la superficie de la Bretagne, cela nous semblait dommage d'aller si loin pour ne pas en profiter plus. Mais d'emblée, je savais également qu'en 10 jours ne nous pourrions pas tout faire : j'avais baptisé ces vacances "les vacances de la frustration" ;-) Vous vous dites surement "bah, vous n'aviez qu'à rester plus longtemps ?!", effectivement ! Nous aurions beaucoup aimé... Mais le budget alloué, n'étant pas extensible hélas, nous avons choisi de louer 5 nuits à Aarhus (2ème ville du Danemark) et 5 nuits à Copenhague via Air bnb.

Air bnb est un concept que j'adore et en 6 fois, je n'ai encore jamais été déçue. On a choisi des appartements en périphérie des villes pour pouvoir garer la voiture. A Aarhus, nous pouvions aller dans le centre à pied, à Copenhague, nous avions 20 minutes max de rer top clean avant d'être devant Tivoli. Passer par Air bnb permet de vivre à la manière de... Les enfants savent maintenant que les salles de bains danoises sont toutes petites, mais que c'est pour donner plus de place aux pièces à vivre. Il nous évite aussi d'aller au resto puisqu'on cuisine chez nous après avoir été faire nos courses dans la superette du quartier (rema1000, fotex...) - d'ailleurs vous ne trouverez dans ce compte-rendu aucune adresse merveilleuse de resto, tout simplement parce qu'on n'en a pas fait ;-) - par souci d'économie et puis avec la météo qu'on a eu, les pique-niques en bord de mer ou dans les parcs ne nous ont jamais pesés !

carte-routiere-danemark

Quelques mois avant de partir, nous avons punaisé dans notre chambre une vraie carte routière du Danemark. Elle a permis à tous de mieux se projeter dans les vacances, Emile venait régulièrement se poster devant pour essayer de tracer un itinéraire entre tous les spots prévus. Rien que de savoir qu'il traverserait les mers en prenant le ferry ou en passant sur des ponts immenses, il avait déjà hâte de partir. 
Sur cette carte, j'ai mis des bouts de masking tape sur chaque endroit que j'avais envie de visiter après avoir lu le routard, le guide gallimard ou épluché pinterest. Un code couleur selon le lieu : jaune pour les enfants (petits et grands), rose pour les musées ou les châteaux et vert pour les sites naturels. Chacun était donc prévenu : on s'amuserait, on découvrirait, on en prendrait plein les yeux et c'est ce qu'il s'est passé ! 

(to be continued)